Le prix des souvenirs

27 octobre 2016

J‘ai choisi de présenter mon blog sous l’axe de mes découvertes, mes explorations, mes voyages mais la photographie est en fait le moteur de tout ceci. Je vis la photographie comme une passion. Une passion à mon niveau, mais une passion quand même. J’aime prendre – plein – de photos qui remplissent peu à peu mes disques dur, j’ai l’ambition d’imprimer mes souvenirs et léguer une forme histoire en images. Mais tout ceci à quel prix ?

sliceofcactus-prix-des-souvenirs-1

Il y a quelques semaines de çà, je vous en avais parlé vaguement dans mon article sur la randonnée du lac de Cousseau, je me suis faite voler mon boitier un Canon 6D avec deux optiques (un 24-105mm F/4 série L et un 50mm USM F/1.8), ma carte mémoire, le chargeur de la batterie et le sac photo dans lequel tout était bien rangé. J’ai été très en colère, déjà de mettre faite voler et fracturer mon van et en colère d’avoir perdu mon bien matériel le plus cher que j’avais mis quand même trois longues années à acheter.

Mais j’étais soulagée car j’avais déchargé toutes mes photos. Elles, mes souvenirs, m’appartenaient encore. Et c’était bien là l’essentiel.

J’ai bien entendu été contrariée quand la gendarmerie m’a dit qu’elle ne pouvait rien faire, j’ai été contrariée quand l’assurance m’a répondu qu’elle ne prendrait rien en charge. Et résignée, je me suis dit que ce n’était que du matériel. Onéreux soit. Mais que du matériel.

Depuis, grâce à la vente de mes deux derniers objectifs et quelques économies qui n’étaient pas prévus pour cela, je me suis acheté un nouveau boitier. Le XT2. Mais ce n’est pas le sujet.

Le véritable sujet est qu’hier je suis partie me balader en forêt et j’ai voulu tester le mode vidéo. Je suis une piètre vidéaste mais bon ce support me fait de plus en plus de l’œil. Avec le 6D je n’arrivais pas à faire suivre la mise au point et avec le X30 je trouvais le résultat “trop camescope”. Ceci n’enlevant en rien ma touche personnelle “la tremblotte”.

Bref, hier soir j’ai voulu décharger mes vidéos et voir ce qu’il en retournait. Et là ! mon disque dur externe où sont stockées TOUTES mes photos de l’année 2016 a crashé. Bien entendu, je n’ai pas encore fait (nous ne sommes que fin octobre) de double sauvegarde (enfin si j’ai retrouvé des dossiers jusqu’à avril). J’ai aussi quelques exports réalisés pour le blog que je n’ai toujours pas publié. Mais bon du 900 x 600px en 72 dpi n’est pas le meilleur que j’attendais pour mes photos.

Puis je ne montre pas tout sur le blog comme les photographies de mes enfants par exemple même si je poste quelques rares photos ici ou là. Il y a aussi toutes les photos de l’Italie, un road trip en van de trois semaines dans le nord, les Dolomites, les Pouilles, Rome et j’en passe. Des photos que je laissais refroidir comme le souvenir mitigé de ce voyage pour pouvoir enfin les apprécier le moment venu.

Je ne suis plus en colère, enfin si un peu sur le coup, beaucoup même. Je suis juste triste.

Mes photos n’ont pas de valeurs ou si elles en ont trop. Mes souvenirs, mes enfants, mes voyages…. Aujourd’hui, j’amène mon disque dur externe chez un réparateur professionnel voir ce qu’il peut faire, ce qu’il peut récupérer et à combien. Jusqu’où suis-je prête à payer le prix de mes souvenirs ? Je ne sais pas encore.

Et vous ? Vous avez déjà été confronté à ce genre de situation ?

VOIR ET POSTER UN COMMENTAIRE +
Peu chère Céline! Tout a été dit plus haut! On ne se connaît pas, je tombe d’ailleurs un peu par hasard sur ton blog dont j’apprécie l’ergonomie et les photos (l’une de mes passions) et j’ai envie de t’affirmer mon soutien!
Très beau blog! BRAVO!!
xoxo
très vite!
https://yzystyle.com
Olalala je comprend tellement…
Je n’ai pas encore été confrontée à ce type de pertes (mis à part une sauvegarde de téléphone que je n’arrivais plus à récupérer) mais je sais que je serais extrêmement triste.. Comme toi, je suis très très attachée à mes photos, mes souvenirs, j’aime regarde une image et me rappeler du moment précis de la capture, de ce que je faisais, des personnes avec qui j’étais… Ça un côté nostalgique qui me fait dire que des fois ces souvenirs sur papier glacés sont juste des moyens supplémentaires de rappeler la mélancolie mais la plupart du temps je suis heureuse de pouvoir avoir tout ça.. Il y a des photos devant lesquels je ris déjà et d’autre qui me feront rire aussi dans quelques années… Bon courage à toi pour épreuve de recovery photographique en espérant que tu ne sois plus confronté à d’autres galères du genre… Besitos 🙂
C’est ma hantise ! Et je crois que je pourrais mettre le prix pour récupérer ces photos de nous. J’espère que tu vas pouvoir tout retrouver !
Je te comprends que trop bien. Tes deux situations me sont déjà arrivées, et j’ai été très très en colère et très triste aussi. Je suis photographe, et chez moi l’image est vraiment un art de vivre, à tel point que c’est dur pour moi de vivre quelque chose sans pouvoir en faire d’image. C’est donc assez inconcevable pour moi de me passer d’appareil (en dehors de l’aspect professionnel). Et ça a un vrai coût financier malgré tout.
Mais je suis d’accord avec toi, à choisir je préférerais me faire voler mon boitier que mes images, pour moi c’est une valeur inestimable.
J’en developpe pas mal car mine de rien le papier ça reste, et puis je pense investir dans un vrai serveur en ligne pour faire mes sauvegarde car lus disques durs externes c’est pas du tout fiable!
J’ai pensé à réactiver en mode privé mon compte flickr déjà. Histoire d’y mettre mes dossiers en HD et traités les plus importants. 1To quand même, c’est bête finalement de ne pas en profiter. Il y a aussi toutes les dropbox, cloud et consor… Mais mis bout à bout… Tout ceci fini par faire un sacré budget… car j’ai pas parlé non plus de la licence lightroom / photoshop à 12€ / mois…. une rente la photographie, je te le dis 🙂
Je pense que les souvenirs sont importants, mais qu’il ne faut pas qu’on s’y accroche trop au risque de vouloir absolument retenir le présent sur une photographie et de ne pas en profiter. Après là, ce qui t’arrive est vraiment hardcore, et j’admire ta sérénité face à cette situation. Courage, viendra forcément un moment où ça ira mieux, comme ça a été dit plus haut, la roue tourne. 🙂
Prendre des photographies ne m’a jamais empêché de profiter du présent, c’est d’ailleurs pour ça que je ne partage pratiquement rien en temps réel sur les réseaux sociaux et Instagram notamment et que je préfère le faire après coup bien installé dans mon canapé. Par contre prendre des photographies fait parti intégrante de ma vie et c’est l’un de mes loisirs favoris. Donc forcément quand tout disparaît alors que je n’ai pas eu le temps de faire des albums photos papiers, oui ça m’enrage un peu.
Oh ça hé comprend tant… La galère lorsque l’on m’a volé mon ordi portable et que lorsque j’en ai racheté un d’occase mon disque dur externe “time machine” a crashé. Toutes photos numériques perdues, photos ça et là sur le “cloud” (et sur le Blog /Flickr… Mais pas les souvenirs perso). .. Heureusement comme je fais surtout de l’argentique j’avais mes pellicules et mes CD de scans. Comme quoi les bonnes vielles méthodes !
J’ai eu un disque dur externe qui a crashé 2 mois après achat au fin fond de l’Inde du Nord est va y pour essayer de le faire réparer /marcher la garantie /récupérer les données !
J’ai acheté la nouvelle gopro et elle a un problème de son j’ai du la faire remplacer encore tout un chantier…
Bref j’en viens à me dire que finalement “c’était mieux avant” et que pour les souvenirs chers rien de tel que des pellicules qui, on le sait, elles, durent dans le temps… Finalement les albums photos de papa maman ce n’était pas si mal que ça !
(encore une fois je suis désolée pour toi et comprends-un peu, je n’ai pas d’enfants- ta tristesse)
Comme l’a dit le commentaire précédent vivement que la roue tourne !
la dure loi des nouvelles technologies. Après rien n’est jamais non plus à l’abris comme la pellicule qui s’ouvre à l’air libre et la lumière avant de l’avoir fait développer. ahah ça m’est déjà arrivé. Bon en même temps, en fait mon surnom c’est pierre richard 🙂
Tu collectionnes les grosses galères en ce moment. Il faudra bien que la “routourne”.

J’ai aussi eu le malheur il y a maintenant longtemps de perdre un DD que je n’ai aps fait réparer. Il était en Raid0 et le cout était ASTRONOMIQUE ! Pour un disque simple c’est plus abordable. Mai que les données aient pu ou pas être récupérées cela souligne la faiblesse de nos systèmes de sauvegardes. Aujourd’hui j’ai changé mon approche sur ce point, je duplique automatiquement via le NAS de la maison et un autre à l’extérieur.

Je croise les doigts pour qu’au moins ici ton technicien réponde favorablement pas comme les gendarmes et les assureurs (voleurs)

oui, il y a des phases comme ça dans la vie, ou tout va de travers… Pourvu que ça passe !!!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.