Menu & Recherche
Un grand week-end à Londres

Un grand week-end à Londres

City trip et ode visuelle de Londres pour découvrir le street-art, les quartiers branchés, la culture, les musées, l’histoire, les parcs & quelques lieux touristiques incontournables. Trois jours sur place avec mes nièces et mon frère au printemps.


Ah Londres ! Londres… J’adore cette ville. Une ville cosmopolite, vivante. Je l’ai découverte il y a plus de dix ans quand mon mari y vivait. J’en ai fait quelques aller / retour et c’est avec plaisir que j’y suis retournée avec mes nièces et mon frère quelques jours pendant les vacances de printemps.

Je cherchais une destination attrayante pour des jeunes filles de 8 et 11 ans, mon frère y a vécu quelques mois, c’était donc tout trouvé ! Nous avons marché, beaucoup, plus de 60km en trois jours, pris le tube, le bus, l’overground. Nous avons découvert le street-art, des quartiers branchés, de la culture, des musées, l’histoire, des parcs & quelques lieux touristiques incontournables. Je vous amène ?


J1 Après un vol aller des plus chaotique – le commandant a remis les gaz alors que nous étions en train d’atterrir – j’ai frôlé la crise de panique, nous sommes arrivés mercredi soir dans notre Airbnb. J’avais réservé il y a quelques mois déjà, à West Hampstead.

Il s’est trouvé que c’était encore plus chouette en vrai. Une superbe maison victorienne avec de hauts plafonds et de grandes baies vitrées qui donnaient soit sur la rue toute calme, soit sur le jardin. On était à deux minutes du tube, de l’overground et du train allant à l’aéroport, que demander de plus. C’est juste ma deuxième expérience Airbnb, et oui avec le van, je n’ai pas vraiment besoin de réserver des appartements ! Je vous laisse le lien de l’annonce : une adresse qui vaut vraiment le coup pour une famille ou un groupe d’amis !


Postcard #streetart

Postcard

#streetart

Brick Lane

On commence par se balader dans le quartier de Shoreditch et Brick lane. Des quartiers réputés pour leurs street-art.


Graffiti Tunnel

Au grès de notre balade, nous sommes également aller flâner au graffiti tunel tout à côté de la station de métro de Waterloo où quelques peintres étaient en train de graffer. Ce tunnel est un lieu assez atypique et à voir pour tout amateur de street art.


Postcard #monuments

Postcard

#monuments

Tower Bridge

Un grand classique le Tower Bridge. Nous avons pris une entrée pour visiter la salle des machines et l’exposition permettant de découvrir l’histoire du pont et de sa construction puis nous avons traversé le pont du haut des passerelles dominantes.

J’ai été un poil déçue par cette attraction touristique car mis à part les vitres transparentes posées au sol – qui donnent le vertige pour toute personne vertigineuse qui soit – il est assez difficile de profiter de la vue et de se « sentir » en haut du pont, tellement les passerelles sont barricadées. Je suis habituellement pour la sécurité des lieux mais là, j’ai trouvé « trop ». La visite de la salle des machines est tout de même assez bien faite et expliquée.

Prix d’entrée normal: Adulte: £9.80 Enfant: £4.20

En prenant les billets pour le Tower Bridge Exhebition, nous avions choisi de prendre un combo avec The Monument – conçu par Sir Christopher Wren et érigé afin de commémorer le grand incendie de Londres. En nous dirigeant vers ce site, nous avons fait une pause déjeuné dans le quartier des affaires et les londoniers semblaient ravis du beau temps.

Que serait Londres sans ses pubs et ses anglais ?

The Monument

Culminant à 60 mètres de hauteur, The Monument est la plus ancienne colonne de pierre du monde. Il faudra vous acquitter des 311 marches qui gravissent l’édifice pour espérer repartir avec votre certificat. Oui rien que çà !


Pour moi, The Monument offre une vue bien plus intéressante de la City que le Tower Bridge et j’ai finalement préféré cette attraction à la précédente.

Prix d’entrée normal: Adulte: £4.50 Enfant: £2.30

Nous continuons notre découverte de Londres par un stop au London Eye. Je m’attarde sur les arbres en fleur et nous en profitons de la 4D Experience, un film 3D accompagné d’effets spéciaux tels que le vent, bulles, brouillard et des mouettes qui volent au dessus de vos têtes.

C’est gratuit ! Et c’est très sympa à faire, je recommande vraiment.

J’aurai presque cédé à la tentation d’acheter une photo souvenir qu’ils nous font prendre sur un fond vert avant l’entrée dans le cinéma mais les tarifs pour le coup sont complètement exorbitants ! Concernant le London Eye en lui même, j’étais totalement contre acheter des billets pour monter sur la grande roue, les tarifs sont tout aussi exorbitants, je n’étais pas rassurée de monter dans ces capsules en verre – le vertige, tout çà – et surtout nous avons déjà fait deux activités payantes. C’est assez.

C’est mon frère qui cédera aux caprices – appelons un chat, un chat – de nos deux princesses londoniennes et nous partons réserver des billets pour notre dernier jour vers 20h pour profiter de la golden hour (ne perdons pas le nord, autant que ça fasse de belles photographies).

Nous remontons vers Piccadilly Circus, on s’amuse à faire quelques photos dans des cabines téléphoniques emblématiques, sur notre chemin nous nous arrêtons à Trafalgar Square et au National Gallery. Un musée d’art.

Inutile de s’acquitter du droit d’entrée, c’est gratuit et notre arrivée un peu tardive nous a valu des salles quasi-vides, un vrai luxe. Je ne suis pas une grande spécialiste d’art mais j’ai adoré cette visite, c’était vraiment intéressant et captivant de déambuler dans les différentes salles.


Postcard #artetculture

Postcard

#artetculture

The National Gallery

Musée d’art, The National Gallery expose plus de 2 000 peintures originaires de l’Europe de l’ouest, depuis le Moyen Âge jusqu’au 20ème siècle.

On retrouve des œuvres de Léonard de Vinci, Rembrandt, Renoir ou encore Van Gogh.


Chinatown

La quartier chinois à Londres pour clôturer notre semi-marathon du jour.


 

J2Pour cette seconde journée, nous voulions – enfin surtout moi ahha – quelque chose d’un peu différent de la ville pure et dure. Nous quittons Londres et partons dans le district de Richmond au château de Hampton Court Palace. J’avais pensé à ce château, au jardin botanique Kew mais dont la serre principale n’était pas encore ouverte et au parc Richmond.

Ces trois centres d’intérêts se situent à peu près dans la même zone géographique, ce qui est assez pratique pour les déplacements. De West Hampstead, il nous a suffit de prendre le train jusqu’à Richmond et ensuite un bus.

Arrivés au château, nous avons pris des audios-guide pour nous donner un genre intellectuel mais entre écouter, suivre les indications, regarder, comprendre et tenter de faire quelques photos, j’avoue ne pas tout avoir retenue de l’histoire.

Pendant la visite, on découvre les appartements du roi Henri VIII, les cuisines, les salles de réceptions, des œuvres d’art, les costumes d’époque, une prison, la chappelle royale et beaucoup d’autres choses.  Les jardins aussi valent le coup d’œil et il est possible de se restaurer sur place. Une immense aire de jeu est disponible pour les enfants, c’est gratuit avec le pass et vous pouvez aller vous perdre dans le labyrinthe géant « The maze » (qui était fermé quand nous y sommes allés).

Je vous laisse le lien du site officiel du château, tout y est très bien expliqué si vous voulez organiser votre journée là-bas, il propose aussi des activités (non testés) ludiques pour les enfants.

Prix d’entrée normal: Adulte: £19.20 Enfant: £9.60


Postcard #histoire

Postcard

#histoire

Hampton Court Palace

Palais fondé par le cardinal Wolsey et agrandi par Henry VIII situé au bord de la Tamise


Richmond Park

Le richmond park est le plus grand parc de Londres et il fait parti des parcs royaux. En remontant en bus après notre visite du Château de Hampton Court, nous nous sommes arrêtés à l’une des entrées du parc. Notre mission était de nous rendre jusqu’au point de vue qui surplombe tout Londres et voir des cerfs et des biches en liberté.

Mission accomplie !

Nous aurions pu pousser la visite et nous rendre au jardin botanique Isabella mais la location de vélo était fermée et nous en avions quand même déjà plein les jambes. La grande surprise fût de constater que les voitures traversent ce parc, je ne m’y attendais pas du tout.


J3 Nous voilà arrivés à notre troisième journée à Londres. Cette journée est dédiée à la visite des quartiers branchés et des monuments incontournables de Londres. Les jambes se font un peu plus lourdes mais mon frère et moi ne lâchons rien et les filles continuent de suivre le mouvement.


Camden town market

Célèbre dans le monde entier, Camden est (ou était) le quartier le plus alternatif de Londres. On y trouve des vêtements, des chaussures et autres accessoires, de la déco, des livres, des meubles, du vintage. Les mots d’ordre sont original, alternatif, excentrique.

Nous avons profité de nos déambulations pour vous adonner au plaisir de la street-food, nous laisser tenter par une gaufre ou encore des mini-pancakes.  Si vous avez le cœur à dépenser des sous, vous trouverez forcément une babiole à rapporter !

Nous remontons dans un bus à deux étages, la passion de ma plus jeune nièce et nous nous dirigeons vers Portobello Market qui est avec Camden Market, un des marchés de rue les plus célèbres de Londres.


Portebello Road

Du nord au sud, l’avenue Portebello Road traverse toute la longueur de Notting Hill. Le samedi, la rue abrite le Portobello Road Market, marché connu pour ses magasins d’antiquités. C’est aussi le quartier (Notting Hill) où se déroule tous les derniers week-end du mois d’août, le célèbre carnaval de Londres sur fond de sound system et culture caribéenne.


Buckingham Palace

C’est à pied que nous atteindrons  le Buckingham Palace en traversant Hyde Park pour une pause bien méritée. Le drapeau anglais flotte, la reine est absente et de l’autre côté nous nous rendons compte qu’était organisé le grand marathon de Londres.

Nous observons les gardes royaux, deux jours plus tard des coups de canon étaient tirés pour annoncer la naissance dernier bébé royal !


Saint James Park


Big ben et Westminster

Même si Big Ben désigne communément l’emblématique tour du palais Westminster, c’est à l’origine le surnom de sa plus grosse cloche.

Nous n’avons pas pu profiter complètement de l’édifice puisque il est actuellement en travaux pour quatre ans.

Nous arrivons à la fin de notre séjour et à notre dernière attraction touristique, notre fameux tour dans la grande roue du London Eye. Alors que nous avons eu un temps de rêve tout notre séjour – une véritable aubaine sachant que trois jours avant c’était encore le déluge dans toute l’Europe et que trois jours plus tard c’était encore le déluge dans toute l’Europe – nous n’avons pas eu la golden hour tant espérée ! Mais j’aime même pas eu peur ! Hormis le tarif plutôt prohibitif, ça reste tout de même une chose à noter dans vos calepins si vous venez visiter Londres.

Prix d’entrée normal: Adulte: £24.95 Enfant: £19.95


London Eye

Situé à 135 mètres de hauteur, le London Eye est la plus grande et la plus haute roue d’observation au monde. Exploit conceptuel et technique, elle est devenue le symbole moderne représentant la capitale de même qu’une icône mondiale.


C‘est sur ce couché de soleil que je vais clore cet article et cette ode visuelle consacrés à Londres. Que dire de plus, j’ai adoré ce séjour, voyager avec mes nièces et mon frère. Les billets d’avion sont très peu cher mais il vaut mieux prévoir un budget conséquent car la vie à Londres est hors de prix.

J’aime toujours autant Londres et en rentrant j’ai glissé à mon mari qu’il faudrait qu’on y retourne avec les enfants, j’ai argumenté mes propos avec les dates du Carnaval de Notting Hill qui coïncide avec nos dates de congés de cet été. Il n’en a pas fallait pas plus, les billets du ferry sont réservés.

Cet été nous partons en van quinze jours fin août explorer l’Angleterre et le Pays de Galles. Les enfants sont ravis. L’ironie est que finalement nous n’aurons certainement pas le temps de faire le carnaval.. il coïncide avec nos congés mais il est placé aussi en plein milieu, ce qui nous forcerai à faire un itinéraire plutôt tordu et à courir dans tous les sens.

Will see !


Inscrivez-vous sur Airbnb et profitez d’une réduction de 25€ sur votre premier voyage. Voici le lien de mon invitation : https://abnb.me/e/kW8h11JwkM

2 Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. 3 semaines (il y a)
    super article et week end surtout!! ces lumières du printemps sont juste magnifiques… et tes photos au top! ton projet de l’été en van me rappelle notre escapade en combi il y a 2 ans (euh d’ailleurs je ne l’ai toujours pas postée…), on avait adoré, mais pas toujours facile pour le camping sauvage! surtout quand il faut lever le toit pour la nuit…
  2. 3 semaines (il y a)
    Quelles belles photos… article super complet, bravo pour le boulot !