Retrouvez moi sur
Instagram

Un week end à Amsterdam

Un week end à Amsterdam

Il y a un mois, je cherchais des vols internes pour notre futur voyage en Thaïlande, drôle d’introduction n’est-ce pas ? Vous ne trouvez aucun rapport avec Amsterdam, mais si ! Je vous explique. Je farfouillais, blottie au fond de mon lit tout un tas d’informations, de comparatifs en tout genre sur les vols intérieurs mais aussi pour faire Bordeaux / Paris et comparer avec des billets de train.

De fil en aiguille, je me suis retrouvée sur le site d’Easyjet. Le mal. Bien entendu les billets Bordeaux / Paris en période scolaire étaient hors de prix mais ma curiosité passant par là, je me suis amusée à chercher d’autres destinations. A petit prix.

Nous avions envisagé de partir en amoureux, ce que nous n’avons pas encore fait depuis que nous avons les enfants, mais plutôt après notre retour de Thaïlande. Au printemps. C’était sans compter que « Oh bah comment ça, un vol aller-retour pour Amsterdam à moins de 200€ pour deux et fin novembre. Fin novembre. Laissez-moi réfléchir : Ce ne serait pas l’anniversaire d’Aurélien ?! »

Je checke rapidement AirBnB pour me faire une idée des prix des logements, je vois un truc sympa et pas très cher. Bon il s’est avéré que ce n’était finalement pas à Amsterdam mais à Ultrich… Je manque de tout réserver quand une petite lumière me rappelle à la raison. Attends d’être sûre qu’il puisse avoir son samedi – oui, mon mec fait parti de ces personnes qui travaillent tous les samedis. Un peu relou en vrai.

Le lendemain, je lui demande d’essayer de poser sa journée et de me tenir au courant. Evidemment mon effet de surprise a fait plouf puisque j’ai eu droit à un véritable interrogatoire mais la journée est posée et nos billets réservés. C’est donc comme çà, en mode grand écart que nous voilà partis pour un week-end en amoureux à Amsterdam avant notre prochain grand départ – j’ai hâte.

Le logement

Au niveau du logement, j’ai regardé les offres promotionnelles dans des hôtels, nous étions prêt à louer un bungalow au Camping Zeeburg pour 85€ les deux nuits à deux et puis j’ai eu peur d’avoir trop froid sans chauffage et j’ai craqué sur un petit appartement au dernier moment pour 150€. Ma première expérience Airbnb et la première expérience de notre hôte aussi. Rigolo, non ?

Airbnb


Nous voilà donc dans l’avion, j’ai un peu d’appréhension. Ça fait 5 ans que je suis pas monté dans un avion et surtout, surtout c’est la première fois que je pars sans mes enfants et plus généralement que je les quitte pour plus de 24h. Oui je sais. C’est comme ça.

Nous n’avons aucun programme établi, j’ai été focalisée à 200% sur la Thaïlande et j’avoue que je ne me suis pas du tout projetée dans ce week-end. De toute façon le but était justement de ne pas en avoir ou seulement celui de nous retrouver à deux, en amoureux et profiter de l’instant. Ce qui nous a d’ailleurs fait marrer car ça nous rappelle notre première année de rencontre. Il habitait à Londres et moi à Bordeaux. A bord, il a employé sa meilleure technique de drague et il s’est endormi. Mon mari, ce gentleman.

Nous atterrissons avec un peu plus d’une heure de retard, nous descendons de l’avion et très facilement nous trouvons le chemin de la gare. Je ne réalise pas vraiment encore que nous sommes à Amsterdam. Il faudra quitter l’aéroport, prendre le train jusqu’à Central Station pour que je commence à saisir que je sommes ailleurs, dans une nouvelle capitale où tout reste à découvrir.

Un dernier bout de chemin en bus et nous retrouvons Naomie qui nous attend. Nous récupérons les clés de son appartement et allons manger un bout dans un pub du quartier. Fish and Chip pour monsieur et un énorme et délicieux burger pour moi. Tellement bon que nous y reviendrons le lendemain. La soirée suit son cours et nous rentrons dans notre petit nid douillet pour la nuit.

Samedi

Si je devais résumer cette première journée ce serait. Du vélo, du vélo et du vélo.

Nous sommes partis vers 9h de l’appartement et nous avons pris le métro jusqu’au quartier Dam. Le temps de s’acheter un cookie, un café et un jus de fruit nous sommes allés louer des vélos pour les deux jours à venir.

La ville était vraiment calme. Pas un chat. Si bien que nous sommes souvent repassés dans les mêmes endroits sans même les reconnaître. Désert, plein à craquer, de jour, de nuit. Toujours de nouveaux visages urbains. A vrai dire, j’ai eu un peu de mal à m’orienter.

Nous avons un peu déambulé dans les rues puis nous nous sommes décidés à aller voir le marché aux fleurs.

Coffee Shop

On flâne le nez en l’air, on s’arrête voir les gadgets les plus kitch d’Amsterdam et tombons nez a nez avec le meuble de nos rêves pour notre salon.

Aurélien s’arrête dans un coffee shop, un des folklores de la ville. Il commande un café et un joint tout roulé et moi je me donne de la constance avec un simple thé.

Nous reprenons les vélos en direction du jardin botanique et en chemin nous croisons une parade très certainement pour la ‘Sinterklaas’ (Saint Nicholas).

L’Hortus Botanicus

L’Hortus Botanicus à Amsterdam est l’un des plus anciens jardins botanique du monde. Nous restons un long moment à observer les papillons, je suis littéralement fascinée et j’aurai aimé qu’il y en ai plus encore. La balade est agréable, je galère avec la buée sur mon appareil photo en passant du froid polaire aux températures et l’humidité tropicale. Dehors la pluie et la grêle viennent de s’inviter.

Serre aux papillons

De retour vers le quartier du Dam pour déjeuner dans un pub et nous envoyons un selfie aux enfants.

Stedelijk museum

Plutôt branché art moderne et contemporain. Enfin branché qu’est-ce que je raconte… Etant plus sensible à l’art moderne qu’à Van Gogh nous décidons de faire le Stedelijk. J’ai été un peu déçue, tout n’était pas ouvert et je pensais que ça nous prendrait plus de temps et je n’ai pas vraiment accroché avec les œuvres d’art. Nous aurions bien aimé faire le Moco le lendemain mais finalement nous n’avons pas eu le temps pourtant je pense que j’aurais plus accroché.

Nous retrouvons notre troupe de musicien qui joue sur la place, puis on repart à nouveau vers central station pour se cultiver dans un tout autre genre au musée du sexe. Avant d’y aller on traverse la gare pour voir ce qu’il y a de l’autre côté.

Sex museum

Je commence a être fatiguée et avoir mal aux jambes. J’ai envie de poser le vélo et flâner le nez en l’air. Il parait qu’il faut voir le quartier rouge de nuit donc nous nous dirigeons vers Wallen. Il y a un monde fou et c’est super bruyant. The Bulldog semble avoir le monopole dans la rue, coffee shop, bar, hôtel, restaurant… Le quartier ne me plaît pas spécialement. On croise quelques maisons closes, les prostituées sont placées derrière des grandes fenêtres.

Je ne sais pas ce qui est le plus étrange, les voir derrière leurs fenêtres installées comme des bêtes de foire, me dire qu’un homme va pousser la porte et s’acheter leurs services ou bien moi errant à regarder ce spectacle me demandant si elles sont là par choix ou bien par nécessité ou bien les deux ou bien j’en sais rien. Bref, au fond je trouve ça plutôt triste et nous continuons de marcher vers le quartier central. On s’arrête à une petite galerie qui vend des illustrations et nous repartons avec la nôtre.

Il est déjà tard, nous décidons d’aller récupérer nos vélos avant de ne plus savoir où ils sont garés. Souvenez-vous je suis complètement désorientée, nous reviendrons au cœur de la ville demain. et nous décidons de rentrer vers notre airbnb.

On pédale, on se perd. Beaucoup. Il faut dire que je me suis trompée de point sur ma carte Gmaps, on s’étonnait de ne pas reconnaître le quartier… Suffit, la déconnade, j’enclenche le mode itinéraire, il ne me reste plus que 4% de batterie sur le téléphone. Nous arrivons in extremis à 1% de batterie !

Nous retournons au pub, on s’échange nos plats : Fish and Chips pour moi et Big hamburger pour Aurélien. On papote et on passe une bonne soirée. Il est 23h, on est claqué mais content.

Dimanche

MOOK PANCAKES
De Clercqstraat 34,
Amsterdam, Pays-Bas
9h – 21h

Ce matin, nous traînons un peu plus au lit. On est dimanche ou bien ? Le temps de se préparer et rendre les clés de l’appartement dans la boîte aux lettres, nous partons à une adresse que nous avait conseillée Naomie pour manger des pancakes.

Mook Pancakes

Je ne lis pas ou très peu d’articles de blog du genre « Où manger à Amsterdam », « Mes bonnes adresses à Babel Oued », au mieux je regarde les photos. J’aime bien m’arrêter manger au fil des hasards, des lieux et des envies du moment. Pour le coup, je pense que cette adresse doit tourner dans tous les blogs ! C’était très dans l’ère du temps et bon.

Quelques coups de pédales plus tard, nous voilà arrivés chez Mook. De l’extérieur le restaurant semble assez petit mais une fois rentré, il y une vaste salle de restaurant lumineuse en contre bas. Nous sommes clairement dans un univers beaucoup plus hype que nos précédents pubs aux spécialitées bien rustiques.

On s’installe et je commande le pancake, banane miel et noix alors qu’Aurélien lui est plus tenté par les fruits rouges et le chocolat. C’est vraiment bon et assez copieux pour un petit déjeuné. Je suis super surprise car il y a autant de monde et de brouhaha que dans un resto bondé à 21h le soir. Alors qu’il est à peine 10h du matin. (aka la fille hasbeen)

Avec toutes ces photos, une vraie blogueuse, non ?

Le ventre bien rempli nous repartons à la conquête de la ville. Il fait plus froid qu’hier et l’air est plus humide et surtout il y a du vent ! Brrr.


Nous retournons dans le quartier du Jordaan que nous avions traversé la veille au soir. J’ai moins apprécié, de façon générale il y a des quartiers que nous avons vu de jour que je n’ai pas reconnu du nuit et vice versa. Des quartiers que j’ai plus apprécié le jour et d’autres inversement. En tout cas, nous avons fait beaucoup de tour et de retour et il m’a semblé découvrir une nouvelle facette de la ville à chaque nouveau passage, suivant l’heure, le monde et la luminosité.

(je sais je me répète)

Nous remontons ensuite vers central station pour y prendre un bateau et aller vers le nord d’Amsterdam avec comme objectif aller voir un moulin. Volendam et Marken étant à presque 20 ou 30km – on aime pédaler mais quand même – on se contentera de Krijtmolen d’Admiraal.

NDSM Warf

Deux bateaux sont à quai, on ne se méfie pas et prenons celui qui est prêt à partir, nous pensions juste traverser la rive mais nous voilà partis du côté des docks. Cette erreur qui en fait n’en était pas une nous a permise de découvrir une nouvelle facette d’Amsterdam et un quartier street art qui n’est pas sans rappeler les bassins à flot, Darwin ou les vivres de l’art à Bordeaux.

Il y a un marché aux puces qui a l’air sympa mais l’entrée est payante donc nous continuons notre route. Je sais pas pourquoi Aurélien semble pressé, j’aurai aimé flâner un peu plus longtemps et découvrir des petits recoins sympa. Je suis sûre que nous avons tout raté de ce quartier ou presque… Une occasion de revenir ?

Krijtmolen d’Admiraal

Nous roulons à travers des quartiers pavillonnaires puis nous arrivons au moulin où sont installés plusieurs pêcheurs.

Nous traversons le parc Noorderpark et revenons en central station puis retour dans le quartier central pour manger un bout. C’est pas tout çà mais le combo froid, vélo ouvre l’appétit. Encore.

On traîne un peu dans le quartier et nous repartons sur la droite de la central station. Oui on kiffe les aller / retour ! Nous arrivons à un bâtiment en forme de bateau, le Nemo science museum. Il est déjà presque l’heure de rendre nos vélos mais nous poussons un peu le contre la montre et nous montons sur le toit admirer la ville avec le soleil couchant.

Vue du toit du Nemo science museum

Je suis vraiment conquise par ce week-end. La ville est vraiment agréable et l’expérience vélo était à mon sens le meilleur moyen de la découvrir et c’est une expérience en soi. Nous n’avons pas eu envie de faire un tour en péniche sur les canaux puisque nous avons vraiment eu l’occasion de traverser une bonne partie des quartiers et des canaux. D’ailleurs je ne recommanderais pas cette sortie la nuit, pourtant c’est ce qui me tentait le plus sur le papier avant de venir.

Central Station. La fameuse.

Ce weekend c’était aussi l’occasion de se retrouver à deux. C’était vraiment cool. Aurélien est ravi de son cadeau et on s’est promis qu’on recommencerai bientôt.

Et vous, vous connaissez Amsterdam ? Ça vous tente comme ville ?

A lire également

3 Commentaires

  • 1 semaine (il y a)
    Super cette balade avec toi à Amsterdam ! Je ne connais pas la ville, mais pourquoi pas, ça a l’air très cool !
    • 1 semaine (il y a)
      merci pour ton petit mot ! Et oui si tu aimes decouvrir des villes sur un week end c’est vraiment très sympa. Plutôt petit en fait. En vélo tu as vraiment l’occasion de découvrir plein d’endroits variés très facilement
  • 1 semaine (il y a)
    Jolies ces photos ça me rappelle de super moments là-bas (https://thecosmicsam.com/2017/06/14/un-week-end-a-amsterdam/). Dommage je n’ai pas eu le temps de faire des serres avec tous les papillons c’est tellement joli!
Laisser votre commentaire

Laisser un commentaire Votre adresse mail ne sera pas publiée