Le Saut de la lézarde

17 février 2015

Il fallait venir jusqu’ici
pour jouer les amoureux transis
et patauger dans la gadoue

la gadoue, la gadoue, la gadoue
hou la gadoue, la gadoue

17 AOÛT 2012

Ce matin nous avions prévu d’aller au domaine de Séverin faire un tour de petit train mais il est déjà trop tard. On opte pour une balade en forêt non loin de la route de la traversée : Le saut de la lézarde.

carnet-de-voyage-guadeloupe-17Arrivés sur place, nous enfilons nos chaussures d’eau et nous voilà partis à travers les racines, les rochers et la boue. En effet, la nuit passée a été très pluvieuse et le terrain est très très humide et glissant. Prudence !

carnet-de-voyage-guadeloupe-6691

carnet-de-voyage-guadeloupe-6708

carnet-de-voyage-guadeloupe-6759

carnet-de-voyage-guadeloupe-6721

Encore de la végétation grandiose, j’ai fait exprès de choisir une photo avec Aurélien pour que vous vous rendiez bien compte de la taille du tronc.

carnet-de-voyage-guadeloupe-6726

carnet-de-voyage-guadeloupe-6728

Nous sommes les premiers arrivés sur le site.

carnet-de-voyage-guadeloupe-6733

Des mots d’amour ou autres sont gravés sur la roche.

carnet-de-voyage-guadeloupe-6748

Le site se rempli peu à peu et nous décidons de remonter le chemin.

carnet-de-voyage-guadeloupe-6750

Photo complètement floue, je sais, mais je voulais vous montrer l’ampleur des racines et la raideur du chemin.

L’heure a déjà bien tournée. Nous pensions faire la visite du domaine de Séverin dans la foulée mais se sera trop juste. Nous optons pour un retour au bungalow et une halte à la plage de Bois Jolan sauf qu’il y a énormément de vent et qu’il ne fait pas très chaud.

J16 Farniente, restaurant et plage de Bois Jolan sous la pluie

A suivre : Le domaine de Séverin et le jardin botanique de Deshaies

VOIR ET POSTER UN COMMENTAIRE +

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.