Zoo de la Guadeloupe aux parc des Mamelles

7 février 2015

Des oiseaux en voulez-vous, en voilà. Des iguanes et plein d’autres découvertes.

7 AOÛT 2012

Nous nous sommes encore levés aux aurores – 5h30 – ce matin. Seulement Alexis semble très fatigué et nous décidons de reporter notre départ vers le Zoo et le jardin botanique de la Guadeloupe un peu plus tard afin de le laisser se reposer.

Impatiemment, nous attendons notre baguette de pain matinale et nous finissons par partir vers 11h30. Nous reprenons la route de la traversée menant au col des mamelles et là… Improbable… Au milieu de la forêt… Un embouteillage !

Nous arrivons enfin au Zoo du Parc des Mamelles et nous allons manger au snack. Les daurades étaient un peu sèches. Quel domage. Nous enfournons Alexis dans son sac à dos humain puis nous commençons la viste du zoo.

carnet-de-voyage-guadeloupe-07

Le parc national de la Guadeloupe

Situé sur la route de la traversée, à l’orée du Parc national de la Guadeloupe, le parc des Mamelles consacre 4 hectares de forêt tropicale à la conservation d’espèces animales rares ou menacées.

Les iguanes des petites antilles

carnet-de-voyage-guadeloupe-5886

Iguana delicatissima est une espèce de sauriens de la famille des Iguanidae. En français, elle est nommée Iguane des Petites Antilles ou Iguane antillais. Ce reptile peut mesurer jusqu’à 1,60 mètres de long. Il est protégé par arrêté prefectoral.

En Guadeloupe l’espèce est menacée par la destruction de son habitat, la prédation des nids et des jeunes iguanes par les chats et les chiens errants, la compétition avec les autres herbivores et les risques d’hybridation avec l’iguane commun (Iguana iguana).

Le site internet du parc des Mamelles : www.zoodeguadeloupe.com

Les loriquets

Il y a parfois des accès protégé par des sas qui permettent d’entrer dans les cages des animaux, notamment celles des oiseaux composées d’énormes volières.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5899

Cette photo a été prise dans la volière des loris et loriquets qui sont des oiseaux aux plumages colorés, arboricoles, nectarivores et très gourmand ! Mais bizarrement, nous ne pouvons pas rentrer dans l’enclos des jaguars ! De si mignons petits chats.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5940

Les portes bébé étaient interdit sur la canopée (des passerelles en haut de la cime des arbres) du coup nous ne sommes pas montés dessus.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5946

On ne se refait pas.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5960

carnet-de-voyage-guadeloupe-5973

carnet-de-voyage-guadeloupe-5955

carnet-de-voyage-guadeloupe-5981

Alexis a dormi tout le long de la promenade et s’est réveillé dans la boutique à la fin de la visite. Mais il s’est réveille brûlant. Nous sommes vite rentré au gite et effectivement 39°C de fièvre. Aurélien est très inquiet. Après une dose de Doliprane, il a fini par bien se refroidir. On en profite même pour grignoter quelques gourmandises.

carnet-de-voyage-guadeloupe-6010

carnet-de-voyage-guadeloupe-6021

Ne pas compter sur les vacances pour manger équilibré °__°

J06 Le bassin bleu et la deuxième chute du Carbet

A suivre : L’hôpital

VOIR ET POSTER UN COMMENTAIRE +

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.