Le bassin bleu / 2eme chute du carbet

6 février 2015

En mode, on a la connerie ^__^

6 AOÛT 2012

Je me réveille aux aurores. La vue ce matin en vaut le coup ! Il fait un temps magnifique.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5708

Nous optons aujourd’hui pour une balade non loin de chez nous, la balade du bassin bleu.

Une fois de plus nous nous trompons de route et alors que nous étions partis pour notre petite marche, des paysans nous confirme que nous ne sommes pas au bon endroit. Demi-tour, il fallait tourner juste avant.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5716

Je ne m’attendais pas du tout à rencontrer des champs de tomates en Guadeloupe et bizarrement – je ne suis pas jardinier – elles ne semblent pas apprécier l’humidité ni la chaleur.

Cette fois c’est la bonne ! Le chemin est beaucoup moins escarpé qu’hier et au bout d’une petite demi-heure de marche nous atteignons le fameux bassin bleu.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5717

carnet-de-voyage-guadeloupe-5721

carnet-de-voyage-guadeloupe-5725

L’eau est fraîche et je suis la seule à piquer une petite tête.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5750

Très vite pas mal de randonneurs arrivent sur la zone alors que nous étions seul au départ. On repart, direction ?

carnet-de-voyage-guadeloupe-5761

Les cochons ?

carnet-de-voyage-guadeloupe-5780

Je photographie au hasard depuis la voiture… Celle-ci est assez marrante je trouve.

Le gîte, les chutes du Carbet, le gîte ? Après s’être arrêtés faire des courses à Trois rivières, nous décidons de repartir vers le gîte. Alexis est fatigué, il fait très chaud. Un petit repos ne lui fera pas de mal – ou on va finir par le laisser avec les cochons -.

carnet-de-voyage-guadeloupe-06Finalement tout le monde est très content, nous mangeons tranquillement et je gonfle la bouée – à la bouche en mode hyperventilation – et je me jette à l’eau. Une bonne partie de rigolade plus tard, on décolle vers la deuxième chute du Carbet. Aurélien est survolté sur la route qui s’avère être très bosselée. Tout ceci lui inspire une magnifique citation : « Toutes ces courbes et mamelles me donne l’impression de rouler sur les courbes de ton corps ».

No comment

On arrive, le site est très aménagé. Cela doit être horrible à visiter quand il y a beaucoup de monde. Heureusement à l’heure où nous arrivons, les gens repartent. Nous descendons les marches et les parcelles et arrivons au pied de la deuxième chute du Carbet.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5816

carnet-de-voyage-guadeloupe-5822

Nous bravons l’interdiction de franchir les barrières (comme le ¾ des gens) et nous nous approchons de la chute pour quelques photos. La nuit ne va pas tarder à tomber donc nous ne nous éternisons pas. On s’arrête sur la route du retour dans un boui-boui pour acheter un demi poulet et des ribs grillés pour remplir les randonneurs affamés que nous sommes.

carnet-de-voyage-guadeloupe-5849

J05 La trace des ruisseaux sur la route de la traversée et plage caraïbe

A suivre : J07 Le zoo de la Guadeloupe

VOIR ET POSTER UN COMMENTAIRE +
Ma foi, c’est un grand poète ton homme 😀
Hello, je deviens accro à tes photos de foret.
Déjà les photos d’hier était superbe mais là avec la rivière c’est encore mieux 🙂 Vivement le prochain article…
🙂 Ravie que le voyage te plaise. A demain alors pour la suite des aventures

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.