je m’appelle Céline et dans la vie de tous les jours je suis intégrateur / développeur et chef de projet Web en agence. J’utilise mon temps libre à m’occuper de ma famille, profiter de la vie, balader mon chien, faire des photos, bloguer et je voyage en van !!

Bienvenu(e) !

INSTAGRAM

Maroc, notes de voyage.

Première photo prise sur le sol marocain. Il est déjà 19h heure locale. Nous n’avions pas prévu que la traversée du détroit de Gibraltar nous prenne autant de temps. L’attente fut longue, très longue. Les ferrys ne fonctionnaient plus depuis deux jours, la faute au vent et aux vagues. Il a fallu prendre notre mal en patience et attendre notre tour. Nous avions prévu la visite de Larache dans l’après-midi. Du coup, nous ferons l’impasse et nous nous dirigeons directement vers Moulay Bousselham et prendre le temps et profiter de nos premières heures marocaines. La route est verdoyante, des petits troupeaux de chèvres, moutons ou de vaches longent l’autoroute. Ils sont souvent accompagnés de leur bergers. Je pense que nous arriverons à notre destination pour le coucher du soleil.

Où sommes-nous ? (cliquez pour agrandir)


Un peu excités et un peu stressés de rater le bateau, nous sommes arrivés en avance au port d’Algeciras. Deux heures en avance pour être exacte. On se fait interpeller par différentes personnes sur le chemin pour essayer de nous refourguer des billets et nous comprenons assez vite où nous devons nous rendre. Tout au bout du port.

Je n’avais jamais vu un port aussi monumental avec ses grues gigantesques. A notre arrivée, le parking est totalement vide. Il n’y a personne pour nous guider et nous apercevons au loin les places réservées à notre ferry. Un peu éberlués, nous nous demandons si nous devons nous avancer ou non ?! Il y a un feu vert au niveau de notre file d’attente mais nous n’avons pas le petit papier sur notre pare-prise comme certains autres véhicules et ce n’est pas du tout l’heure. Donc, naïvement nous nous garons là attendant bien sagement notre tour.

Je pense que nous aurions pu prendre ce ferry sans problème. Nous ne saurons jamais et au lieu d’embarquer à midi comme prévu, nous attendons jusqu’à la fin de journée notre tour. Peu à peu le parking s’est chargé de voitures, camions, camping car, caravanes, motos, 4×4 qui attendaient leurs tours depuis deux jours. Deux jours !

En discutant, nous comprenons que les ferrys avaient été bloqués à quai à cause du vent et des vagues. L’organisation laisse à désirer, seule une femme est là pour faire avancer les véhicules qui s’entassent dans les files d’attentes alors que ce n’est pas leur compagnie. Au milieu, on s’amuse à observer les plaques d’immatriculations des uns et des autres, nous rencontrons quelques bordelais qui partent rejoindre leurs familles pour les vacances.

Nous profitons de ce temps perdu pour retirer de l’argent que l’on échangera à Tanger. Je pensais que l’épisode ferry se ferait assez rapidement, finalement nous avons passer quasi autant de temps que la veille pour traverser l’Espagne.

Voilà, nous y sommes.

Les quatre pneus sont sur le sol marocain. Il faut à nouveau passer les douanes, montrer ses passeports, déclarer le véhicule, échanger nos euros contre des dirhams. Il nous reste environ une heure trente de route pour atteindre notre premier point de chute : Moulay Bousselham.

Informations pratique

  • Compagnie : FRS
  • Tarifs : 200€ A/R pour quatre personnes et le van
  • penser à retirer de l’argent en Espagne et faire le change au Maroc
  • avoir d’accessible passeport, carte grise du véhicule, assurance à tout moment
  • ne pas être pressé 🙂
2 Commentaires
  • Chrystelle
    Posté le 11:37h, 16 mai Répondre
    Haaaa celui je peux le lire et le commenter sans craindre le spoiler parce qu’il est super utile, merci ! J’ai une autre question du coup, vous avez réservé combien de temps à l’avance ? 😉
    • Céline
      Posté le 10:51h, 18 mai Répondre
      j’ai réservé deux mois à l’avance mais en fait, je crois que ça sert à rien du tout. (enfin pour la période à laquelle on a traversé en tout cas, pédriode de vacances scolaires, retour au pays etc… je pense qu’il faut prendre ses précautions). Les tarifs sont identiques et ne bougent pas comme des billets de train si j’ai tout compris. Voilà, le seul risque que tu as de ne pas réservé c’est de ne pas avoir de place sur le ferry ! Mais bon au retour par exemple on était 100 passagers avec le personnels compris pour une capacité de 1000… Y a de la marge 🙂
      Donc, si tu aimes avoir l’esprit tranquille réserve genre deux à trois semaines à l’avance, sinon Wait & Sea (désolée ^__^)

Post A Comment

Slice of Cactus

Céline

Slice of cactus est mon terrain de jeu, ma récréation où je partage mes photographies, des moments de vie, mes voyages… Je suis l’heureuse maman de deux garçons, j’aime profiter de la vie, le riz au lait, manger, rire, les couchés de soleil, la mer, l’océan, la montagne, la musique, balader mon chien, mes ami(e)s, ma famille, la vie quoi.
Ah?! je ne vous ai pas dit ? Je voyage en van !

INSTAGRAM

Retrouvez moi sur Instagram… Plus est est de fou, plus on rit !