Menu & Recherche

Une histoire de musique

Une histoire de musique

Ça fait longtemps que j’essaie d’introduire la musique sur mon blog sans trop savoir comment m’y prendre, ce soir je crois qu’il est temps de remédier à ça. Grâce à la photo que j’ai partagé cette semaine sur mon Instagram et au sound-system que je suis allée voir ce week-end, je me lance et je vais tout simplement commencer par le commencement et vous raconter mon histoire avec la musique.

La musique.

La musique. Elle commence parfois par un silence et se termine par un air qui vous en-tête. La musique a toujours fait partie intégrante de ma vie. Petite, j’ai commencé par demander à mes parents de suivre des cours de solfège. L’année suivante je commençais la pratique du cor d’harmonie. Ne cherchez pas… Personne ne connait cet instrument ou presque sauf que voilà ma prof de solfège jouait du cor d’harmonie et moi du haut de mes 6 petites années, c’était mon idole et j’ai voulu faire comme elle.

Quelques années plus tard, commençant à tourner en rond, ne voir aucune autre perspective que de jouer dans des orchestres harmoniques et m’ennuyant ferme avec un nouveau professeur (tout de suite moins passionnant), j’ai voulu changer d’instrument et je me suis tournée vers le saxophone autour de mes 12 ans. J’ai aussi oscillé entre de bons et de mauvais professeurs, mais il y en a eu un qui m’a vraiment donné le goût de jouer et nous faisions des duos de folie sur fond de Charlie Parker. Merci !

Mais je n’ai jamais été très assidue pour travailler à la maison, ni très douée avec le rythme. Des cours de batterie, voilà ce qui m’aurait fallu. Et non, je n’aime pas les bandas ! #foutezmoilapaix. Aujourd’hui, je ne joue plus mais je prends toujours autant de plaisir à écouter de la musique.

J’aime la musique.

Ce que j’aime avant tout dans la musique, ce sont les sons, les mélodies, la rythmique et les messages qu’elle véhicule. La musique me transporte, me fait réfléchir, me détend, et accessoirement me fait danser. Grâce à elle, j’ai rencontré des gens formidables. Grâce à elle, j’ai rencontré l’homme qui partage ma vie. Je me suis exprimée en composant des morceaux de A à Z en M.A.O. (musique assistée par ordinateur) – je vous prépare d’ailleurs un article sur cette partie prochainement -.

Grâce à la musique, j’ai fait une flopée de concerts, je suis allée au Carnaval de Londres, j’ai fait des virées à Paris et j’ai même monté un crew avec des amies qui s’appelait le Lioness Power Sound. On s’est marrées, soutenues, peut-être un peu émancipées dans ce milieu encore un peu underground des soirées Dub & des Dubbeurs. Ahem.

J’aime beaucoup de style de musique différents. Mais si je devais être sélective, je dirais dans l’ordre Hip Hop, Reggae, Dub & Jazz. Mais je peux très bien écouter du Blues en passant par du Punk mais ça se fait de plus en plus rare. Par contre, je crois que je peux dire que je ne supporte pas les sons des années 80, ça révulse mes tympans ou bien ils saignent. Au choix.

La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu’encadrer ce silence – Miles Davis

Ce qui est paradoxal avec mon amour inconditionné pour la musique, c’est qu’il m’arrive de passer mes journées en silence. En effet, je travaille en télé-travail donc je n’ai aucune contrainte pour me mettre de la musique en fond sonore quand je le souhaite mais ce n’est pas rare que je passe mes journées sans un bruit. #allezcomprendre

A la maison, les enfants n’écoutent pas de comptines, mais nous passons volontiers des vinyles ou bien nous branchons l’enceinte bluetooth et lançons Deezer. Pour se calmer, je leur passe des classiques comme Bob Marley et j’aime bien les ouvrir à différents styles. Il y a aussi tout un tas de matériels et d’instruments qui devraient normalement et  rapidement – pour sa santé mentale – retrouver leurs places dans le futur studio de musique d’Aurélien AKA Hatman.

pixeline-overthevibes-la-musique-4429

Mon premier amour reste et restera à jamais le Hip Hop. J’ai grandi avec. Pendant que les autres pré-ado de mon âge se dandinaient sur les Boys Band de l’époque, moi j’écoutais en boucle Assassin, la BO de la Haine, 11’30 contre les lois racistes, NTM, La Cliqua, IAM, Akhenaton. J’aime le Hip-Hop Français pour la puissance de ses textes, certains morceaux n’ont malheureusement pas pris une ride. J’aime le Rap US pour leurs intrus à tomber par terre (je suis parfois contente de ne pas tout comprendre… je sais c’est mal), la Coka Nostra, Ill Bill, Jedi minds tricks, Sage Francis pour ne citer que eux.

Mes plus grands souvenirs de concerts sont : le premier, 1992, Dépêche Mode ! J’ai 12 ans, ma sœur m’amène avec ma correspondante Américaine à la patinoire de Bordeaux, un souvenir un peu fou ! 1998, NTM mon concert de feu, je n’ai jamais revécu une ambiance aussi dingue, la rock School Barbey bondée comme jamais. LE FEU ! 2000, Assassin, ma grosse déception. De toute façon à partir de l’album Touche d’espoir… Eux et moi, ça n’a plus jamais été pareil… ^__^. Niveau Sound-System, j’en ai trop fait ! Toutes les soirées au Jimmy, au Zoobizarre, au Nautilus, Barbey, le Krakatoa et toutes ces salles qui ont changées mille fois de nom. Mais, si je devais retenir un Sound-System, peut-être Aba-Shanti-I au carnaval de Londres.

Voilà, bon je ne sais pas trop où me mène cet article. Probablement au prochain. En tout cas, je sais que je veux partager avec vous mes morceaux et notre parenthèse Lioness. Après, je ne sais pas si c’est très pertinent de partager avec vous mes coups de cœur musicaux ? Ça vous dirait ? Parce que bon, je ne suis pas non plus une grande critique musicale. On verra.

Douce soirée les gens.

Pour illustrer musicalement ce premier article, je vous propose de réécouter 11’30 contre les lois racistes. 1997, un morceau collectif et fondateur du rap français dénonçant les lois racistes, la chasse à l’immigré de droite comme de gauche.

2 Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. sista leah
    3 années (il y a)
    ouiii fais nous voyager avec du Son!!!
    merci pour ces partages de tranches de vie!!!
  2. Julie
    3 années (il y a)
    Ça me rappelle bien des souvenirs de toi sur fond de NTM 🙂