Retrouvez moi sur
Instagram
Sur la route des gorges du Ziz et Auberge Jaafar

Sur la route des gorges du Ziz et Auberge Jaafar

Sur la route des gorges du Ziz et Auberge Jaafar

gorges du Ziz

Maroc, notes de voyage.

Nous avons repris notre route et avons traversé les gorges du Ziz. De nombreux belvederes tout au long de la route permet d’admirer à son rythme le paysage. Ça ne nous a pas empêché de rater la photo avec les anciennes kasbah. Bref. Nous avons fait une halte au bord du Ziz et de la source à Hamat Moulay Ali Cherif où l’on a pu observer des dromelons, une tortue ramenée par les enfants du village et tremper les pieds. Nous finirons la journée au camping de la kasbah Jaafar avec un succulent repas au rythme des chants et percussions berbères.

Barrage Al-Hassan Addakhil

Barrage Al-Hassan Addakhil

Barrage Al-Hassan Addakhil

C’est en début d’après midi que nous avons repris la route. Nous quittons le désert et nous entamons la seconde partie de notre voyage en amorçant la remontée vers le nord du Maroc. Nous avions une étape assez importante de route à faire, Google Maps m’indiquait six heures – sans compter les pauses et autres pour atteindre le parc d’Ifrane. Nous avons pris notre temps, nous avons commencé par observer le barrage Al-hassan Assakhil qui est alimenté par le Ziz.

Le paysage désertique ne doit pas faire oublier les crues dévastatrices du Ziz. En 1965, des inondations avaient laissé 25 000 sans abri et détruit 75 000 oliviers et 16 000 palmiers. Le barrage a été mis en service en 1971.

La vallée des gorges du Ziz

gorges du Ziz

gorges du Ziz

Van T4 gorges du Ziz

gorges du Ziz

panorama gorges du Ziz

Panorama et vue d’un des nombreux belvédères

gorges du Ziz

Hammat Moulaye Ali Chrif Source Thermale

van T4 Hammat Moulaye Ali Chrif Source Thermale

Dromelons

Dromelons

Dromelons

Vers Midelt

Soirée et chant Berbère

soirée et chants berberes

Coucous mouton

 

Informations pratique : Auberge de Jaafar

A 6 km de Midelt, l’auberge de Jaafar est située sur la route qui mène au cirque de Jaafar, 500 mètres après le village de Berrem, aussi appelé « La Kasbah des noyers », en raison des immenses Noyers bi et tricentenaires qui ombragent les alentours du village.

  • Sanitaire moyen
  • Pas de douche pour les emplacements camping
  • Piscine « bio », non ouverte en cette saison (fin avril)
  • Tout un tas de jeu et de jouet à disposition pour les enfants
  • Tarif : 385 dirhams la nuit pour quatre et le van repas du soir inclus (repas à la carte – un délice !)
  • Site internet de l’auberge

A lire également

1 Commentaire

  • 5 mois (il y a)
    J’aime particulièrement l’ambiance de cette série de photos, surtout celles que l’on peut voir en début d’article… C’est peut-être un peu cliché, mais elles retranscrivent à la fois ce que j’imagine quand je pense au Maroc (les camaïeux d’ocres, la végétation, les grandes étendues sauvages, le soleil…) et à la fois le côté spontané et authentique qu’on ressent de ce voyage en famille…Bref, de jolies images qui invitent à l’évasion !
Laisser votre commentaire

Laisser un commentaire Votre adresse mail ne sera pas publiée